Accès aux données ouvertes de l'Union européenne
EUROPAPortail des données ouvertes de l'UELe coin des développeurs
Menu

Le coin des développeurs

Le portail des données ouvertes de l'UE vise à promouvoir l'utilisation de jeux de données des institutions européennes pour la création d'applications par des tiers. C'est à cette fin que deux interfaces de programmation sont mises à la disposition des développeurs.

Accès au moyen de l'API REST

Un façon d'accéder au portail des données ouvertes de l'UE est d'utiliser l'API REST. Toutes les fonctionnalités de base du portail sont disponibles via cette API, qui permet de faire tout ce qu'il est possible de faire au moyen de l'interface web et inclut également d'autres fonctions. Les informations ainsi extraites peuvent être utilisées par des programmes externes qui font appel à l'API du portail.

Pour les programmeurs, l'API est disponible à l'adresse suivante: http://data.europa.eu/euodp/data/api/

Le portail des données ouvertes de l'UE se base sur la plate-forme CKAN, dont le site web contient de la documentation sur l'API.

Le format de message utilisé pour l'encodage des requêtes et les réponses du portail est le format JSON (spécifié dans la norme RFC 4627). Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de ce que vous pourrez faire au moyen de l'API REST.

En raison des particularités de l’infrastructure de l’Office des publications, toutes les requêtes de l’API qui, par définition, pourraient être effectuées au moyen de la méthode GET du protocole HTTP doivent l’être en utilisant la méthode POST.

Outils d'utilisation de l'API REST

Clients HTTP et bibliothèques génériques

curl est un programme générique qui permet d'interroger l'API au moyen de lignes de commande. Il est possible de forcer curl à utiliser des requêtes POST, par exemple en ajoutant l’option «-d» (données), même avec une liste vide. Il est utilisé dans les exemples de requêtes ci-dessous.

Pour les navigateurs les plus répandus, des extensions permettent de formuler des requêtes API directement depuis le navigateur, par exemple Postman pour Google Chrome ou RESTClient pour Mozilla Firefox.

Vous pouvez utiliser la plupart des langages de programmation pour interroger l'API, pour autant qu'ils comportent un module de connexion HTTP compatible, tel que Jersey pour Java.

Outils dédiés

Certains outils spécialisés peuvent être utilisés pour faciliter l'utilisation de l'API REST. Tous ces clients sont disponibles sur Github et peuvent faire l'objet de fourches en vue de créer des solutions sur mesure dans les langages de programmation mentionnés.

Exemples de requêtes

Obtenir une liste des jeux de données en JSON

curl http://data.europa.eu/euodp/data/api/action/package_list -d'{}'

Obtenir une liste des balises en JSON

curl http://data.europa.eu/euodp/data/api/action/tag_list -d'{}'

Obtenir la description d'un jeu de données précis en JSON

curl http://data.europa.eu/euodp/data/api/action/package_show -d'{"id": "dgt-translation-memory"}'

Rechercher des jeux de données ou des ressources correspondant à une requête

curl http://data.europa.eu/euodp/data/api/action/package_search -d'{"q": "forest"}'

Le point de terminaison SPARQL

Une autre façon d'accéder au portail des données ouvertes de l'UE est d'utiliser le point de terminaison SPARQL, interprétable par l'ordinateur, qui permet d'effectuer des requêtes portant sur les descriptions RDF des jeux de données.

Comme indiqué sur la page «Données liées», une interface graphique est mise à votre disposition pour saisir vos requêtes SPARQL.

Pour les programmeurs, un point de terminaison interprétable par l'ordinateur est disponible à l'adresse suivante: http://data.europa.eu/euodp/sparqlep

Vous trouverez les spécifications de SPARQL sur le site web du W3C: http://www.w3.org/TR/rdf-sparql-query/. Les modèles employés pour décrire les jeux de données répertoriés sur le portail des données ouvertes de l'UE sont décrits sur la page «Données liées», sous la rubrique «Vocabulaire de métadonnées».

Outils et bibliothèques

Pour concevoir des applications capables d'effectuer des requêtes à partir du point de terminaison du portail des données ouvertes de l'UE, vous pouvez utiliser des bibliothèques et applications développées par des tiers. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de ce type.

Clients SPARQL

  • Le client Sesame est un client SPARQL sous Windows doté d'une interface graphique.
  • Twinkle est une application Java multiplateformes qui propose une interface utilisateur pour exécuter des requêtes SPARQL sur des points de terminaison distants.

Bibliothèques

Voici, classées par langage de programmation, quelques bibliothèques qui peuvent être utilisées pour concevoir des applications exploitant les données du portail des données ouvertes de l'UE.

  • Java
    • Jena est un projet Apache. Ce logiciel libre est un cadre Java qui permet de créer des applications utilisant le web sémantique et les données liées.
    • OpenRDF Sesame propose une API Java pour traiter et extraire des données en RDF.
  • C
    • Redland est un ensemble de bibliothèques en C compatibles avec les systèmes RDF et SPARQL.
  • JavaScript
    • Hercules propose une bibliothèque JavaScript pour interroger des points de terminaison SPARQL distants. Elle permet de créer des applications web sophistiquées qui exploitent des informations extraites du portail des données ouvertes de l'UE.
  • PHP
    • EASYRDF est une bibliothèque PHP qui facilite l'utilisation de requêtes SPARQL dans vos applications en PHP.
  • Python
    • RDFLib propose un ensemble de bibliothèques Python permettant d'intégrer des données RDF dans une application en Python.

Point de terminaison SPARQL: exemples de requêtes

Vous trouverez des exemples de requêtes possibles sur la page «Données liées» du portail des données ouvertes de l'UE.